Administration

Il faut un permis pour aller à Kassala. Il est 9h. Je prends un taxi. Je vais à un premier office. Le premier office me dit que ce n’est pas la bonne place et me renvoie à un deuxième office à l’autre bout de la ville. Le deuxième office me dit que ce n’est pas la bonne place et me renvoie à un office très loin du premier, qui, surprise me renvoie à l’office précédent. Cet office qui m’avait envoyé à un autre office me disant ne pas pouvoir me délivrer le permis, me dit que maintenant c’est possible.

J’entre dans un bureau, je remplis un formulaire. On me dit que je dois faire des photocopies mais que je ne peux pas les faire dans ce bâtiment. Je trouve une photocopieuse à l’extérieur. Je reviens valider le formulaire. On m’envoie alors à un deuxième bureau pour recevoir le tampon. Je découvre qu’il y a une photocopieuse mais quelle sert uniquement à l’administration.

On relance la roue. Après validation du formulaire, je suis envoyé à un troisième bureau. Arrivé devant la porte, on me dit que le Bureau est fermé pour la pause déjeuner. Je sors pour aller payer une fortune mon taxi. Je donne un coup de pied dans l’auto. Je reviens. J’entre dans le bureau. À partir du premier formulaire tamponné, on me demande d’en remplir un autre. Demande en procédure. Il est 11h, on me dit de revenir à 14h.

Je pars manger à la cantine de l’administration. Je demande un jus frais. Le mixeur tombe en panne. Démontage et remontage de l’appareil. Il est 14h, je retourne au bureau. Bureau fermé. On me dit de revenir à 14h30 parce que le personnel fait la sieste. Je vais au toilette. Pas d’électricité. La chasse d’eau ne fonctionne pas. Je reviens à 14h30. Je suis devant la porte. La porte s’ouvre. On me demande de patienter 5 minutes. Et miracle, on me donne le permis.