J’ai marché longtemps dans les rizières

IMG_5077.jpg

IMG_5079.jpg

Deux jours à marcher dans la montagne avec un couple de Suisse, un jeune Anglais et notre guide. Première fois du voyage que je m’engage dans ce genre de circuit. 30 kilomètres dans des paysages magnifiques. Les rizières en terrasse sont grandioses. Expérience totale, hors du temps. C’est le bonheur de marcher dans l’épaisseur de la jungle, de dormir dans un village perdu dans la montagne. D’être accueillie par Carmen dans le village de Pula. Pas d’électricité. Dans la nuit noire, tu vois les feux qui brûlent dans les maisons.  Grand silence à l’intérieur du village. Ici, l’on ne parle pas beaucoup.

Aujourd’hui je suis épuisé. Zéro énergie. Le deuxième jour, en marchant dans les travées, je suis tombé d’une hauteur d’1m50 dans une rizière. La chute. Mon grand nez est un peu égratigné. La folie, c’est d’avoir fait 9h de bus depuis Manille sans avoir dormi et d’avoir enchaîné avec deux jours de marches intensives.

Je pense rester encore un ou deux jours ici. Me reposer. Absorber l’expérience. Ici, je paie ma chambre 300 pesos, ce qui est parfait. Je ne pense pas aller à Baguio, ni à Vigan. Pas la force de me lancer dans de longs trajets en bus. C’est bientôt la fin de ce voyage et j’ai envie de laisser les journées se défaire les unes après les autres.

Avant de prendre le bus pour Banaue, je marchais dans les rues de Manille et j’ai fini par m’arrêter manger du riz au porc dans une petite cantine comme on en trouve partout ici. J’étais assis  avec mon sprite au milieu des gens et j’étais bien. C’est comme ça que je vois la suite.

IMG_5080.jpg

IMG_5081.jpg