Side car, monastère et amour

IMG_3473

No money, no pussy. C’est pas ces mots que m’accueille le conducteur de side car que j’avais rencontré le premier jour à Mandalay. Il me dit dans un grand sourire que s’il ne ramène pas de l’argent ce soir à sa femme, il n’aura pas de sexe. J’embarque dans le side car.

Aujourd’hui, j’ai passé une journée extraordinaire. Réellement extraordinaire. Le conducteur du side car m’a amené dans un monastère ou il a été moine quand il était plus jeune. C’est un des plus vieux monastère de Mandalay.

Je ne rentrerai pas dans les détails. Impossible à décrire. Les photos, peut-être en diront un peu plus. Je ne sais pas, si c’est le lieu. Si c’est la beauté de ces deux vieux moines que je découvre dans la pénombre. Si c’est leurs transparences. Leurs détachements. Leurs disponibilités. Je ne sais pas si c’est  leurs humours, tu aurais vu leurs sourires, mais j’ai été bouleversé.

Une heure après avoir quitté mon driver, assis à une cantine à boire une bière, des larmes  se sont mises à couler. Comme ça. Littéralement. On aurait dit un fruit coupé en deux.

IMG_3474

IMG_3484

IMG_3482

IMG_3481

IMG_3479

IMG_3478

IMG_3489

IMG_3492

IMG_3491

La suite ICI