le coeur dans la poitrine

IMG_3401

Nous comprenons les choses par le truchement de ce que nous faisons. C’est-à-dire que, si nous ne faisons pas quelque chose nous avons tendance à être aveugle à tout, mais dès l’instant où nous faisons quelque chose, cette activité nous donne une vision des choses du passé et des choses du futur. Par faire, je veux dire faire quelque chose ou créer quelque chose, ou se dédier à quelque chose. Cet acte nous permet de voir d’autres choses.

C’est arrivé. En insistant un peu dans ma marche, je suis arrivé à un endroit ou il y avait une cantine rudimentaire au bord de la route. J’ai décidé de m’arrêter et de manger. 100 kyats, la crêpe. Avec du thé. Ca circulait. Bonne humeur. Apprentissage du Birman. Rire en cascade. Cigarette. Whisky pas très loin. Douceur des regards. C’est drôle parce que j’avais croisé quelques minutes avant une moto taxi qui me disait de ne pas m’aventurer là. Qu’il n’y avait rien d’intéressant à voir. Et c’est ici que j’ai vu pour la première fois, le coeur dans la poitrine. J’y retourne demain.

IMG_3402