Epilogue

IMG_3174

IMG_3175

Times of India aujourd’hui, Mohamed Ali est mort. Pincement au coeur. Il est 19h. Je suis assis dans la rue alors que la nuit tombe. Je mange mon egg chicken roll (40 roupies) et mon sprite (12 roupies) Triste de quitter l’Inde. Heureux de quitter l’Inde. Explique moi pourquoi c’est si facile et en même temps si difficile de partir. Je pense à Montréal. Léger manque. Occidentale abstraction. Heureux de glisser vers la suite du voyage. Bientôt l’Asie du Sud Est. Odyssée sans limite. Depuis un moment je me vois déjà au Philippines au bord de l’eau. Fini la terre. Rien que de l’eau a perte de vue ou je pourrais tutoyer le corail. Bercé par la houle. Calme blanc. En amour avec l’Inde et ses contradictions. Aujourd’hui, journée extraordinaire. Quand je dors suffisamment et que je mange bien, les portes s’ouvrent de nouveau. Tout redevient facile. Ce matin, je marche sous le pluie. Devenant forte je m’abrite quelque part dans une sorte de no man’s land. Moment magique comme j’adore. Marche incertaine. Rencontre improbable. Je n’ai pas peur de me perdre. L’Inde est un puit sans fond. Infini.  Et c’est merveilleux car plus le trou est profond, plus la matière monte.

IMG_3186

IMG_3184