Une ville au bord d’un lac

IMG_2019

Au royaume des palmiers, Baher Dar est la ville balnéaire de l’Ethiopie. Pépite de l’Afrique de l’Est ou les hôtels poussent comme des champignons. Le goudron  des trottoirs y côtoie la boue. La misère et la richesse cohabitent sans règles apparentes dans un chaos indescriptible. Depuis mon arrivée, je me sens bien dans cette ville ou il est facile d’avoir ses repères.

Hier, à été un jour de célébration. J’ai mangé de la viande pour la première fois depuis mon arrivée en Afrique. Du boeuf braisé avec de l’injera. Que tu manges avec la main droite, sans ustensile. Accompagné d’une bière, c’est excellent. Tu trouves ces restaurants typique, un peu partout. Les bouchers (souvent de jeunes garçons) coupent la viande devant toi. C’est la danse des couteaux. Une odeur de viande fraîche plane sur la place. Assis sur ta chaise en plastique, tu te lèches les doigts de la sauce pimentée que l’on te sert avec ton plat. Quand tu as fini tu paies à peine 50 à 60 birrs et tu t’en vas.