Le futur

IMG_1824

IMG_1841

Personne ne te lis. Ce voyage n’existe pas. Tu es quelque part en apesanteur entre deux couches de réalité. Tu es entrain de tomber dans un trou immense, l’avalé c‘est toi. Tu tombes dans une bouche qui s’apparente à celle de l’amour.
– Comment puis-je t’aider ?
– C’est simple.  Il  y a cet enfant, qui me suit avec son grand sourire. Il veut que je lui achète de nouveaux vêtements car les siens tombent en lambeaux. Il n’est pas agressif. Il veut simplement m’amener au magasin pour avoir de nouveaux vêtements. Et il a raison. Je bois mon coca cola et il est là. Il m’attends. Qu’est-ce que je peux faire ? C’est lui que je dois suivre car trop longtemps, j’ai pensé que j’étais mort, alors que j’étais vivant. Tous ce temps à ne rien faire, me croyant suspendu à l’horizontal, alors que sans le savoir, j’étais tendu vers le ciel, à la verticale. Tous ce temps, peux-tu le croire ? Demain, si je retrouve cet enfant (et je vais le retrouver cette ville est un village) j’irai au magasin lui acheter des vêtements.
Tout bouge. Il y a cette femme qui m’invite à venir boire un café dans sa maison alors que je marchais en direction du marché. Toute sa famille est là, sur le perron. On m’offre du pain. Elle me parle et me parle encore. Et quelque part dans la conversation me demande ce que je veux pour mon futur. Je lui demande ce qu’elle veut dire. Elle répète : qu’est ce que tu veux pour ton futur ? Il est 8h du matin, je ne comprends pas très bien ce qu’elle entend par qu’est ce que je veux pour mon futur. Elle répète la question, ne comprenant pas que je ne saisisse pas le sens de sa question : qu’est-ce que tu veux pour ton futur ?