Pause à Dire Dawa

IMG_1589

Sur la route, j’ai vu les enfants à qui l’on fait l’école sous un arbre. J’ai vu les vendeurs de mangues par dizaines prendre d’assaut le minibus. Marée humaine sidérante. J’ai vu les chekpoints ou le minibus s’arrête. J’ai vu les soldats avec les kalachnikovs, tenant leur armes avec une désinvolture enfantine. J’ai vu les troupeaux de chèvres. J’ai vu les ânes chargés de bois. J’ai vu la beauté des femmes surgissant des collines. 

 

Fin de la route pour aujourd’hui. Arrivé à  Dire Dawa. Besoin de reprendre des forces. Et de mieux manger. J’ai été malade hier. Il commence à faire chaud ici. Les conditions d’hygiènes ne sont pas toujours au rdv. Hier à Harar, je suis allé manger dans une cantine hallucinante. Difficile à décrire, mais expérience magique. J’ai mangé une soupe aux fèves, un coca cola, du thé pour seulement  20 birs. J’étais heureux sur le coup mais mon estomac n’a pas supporté.
Dans quelques jours, je prends un bus pour Adis Abeba. Puis direction Dessie pour me rendre à Lalibela. Les voyages en bus sont unique, mais éprouvant. Et les distances sont énormes. Faut que je me prépare. Bref, pause à Dire Dawa.